AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 - we want our freaky english . •• o3.

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: - we want our freaky english . •• o3.   Ven 26 Déc - 3:11


    amaryllis, dite allis

    « and you don’t want to be here in the future. so you say : the present’s just a pleasant interruption to the past and you don’t want to look much closer ’cause you’re afraid to find out all the hope that you had sent into the sky by now had... crashed. and it did because of me. »


Amaryllis, deidre, maybehl; Brightberry
▬ and. lost in wonder neverland



    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


:caliin:

— Bonnie Dienstrom ft. emily browning
— Garèth Erlbridge ft. adam brody
— Jeremiah Anjaston ft. dougie poynter
— Lisbeth Hurrisohn ft. ellen page
— Marlon Brightberry ft. nick jonas
— Pete Brightberry ft. joe jonas

« eux : j’leur dis n’importe quoi, ils comprennent tout.
toi : j’te dis tout, et tu comprends n’importe quoi. »
    let’s make friends;


    ces sept-là ? vaut mieux pas les croiser une fois qu’ils sont réunis. Toujours prêt à faire des conneries, ou bien à effrayer leurs camarades, ils font tout pour s’amuser et même au détriment des autres. Et c’est comme ça depuis un petit moment ! Cette bande d’adolescents plus barges les uns que les autres, encore au lycée, pourrait donner des idées à bien des séries. entre : les triangles amoureux, les relations ambiguës, les " cap ou pas cap ", leurs caractères de cochon, les têtes brûlées, leurs frasques... et surtout, leur humour qui témoigne parfois d’une débilité profonde. Et tout ça sans parler de leur décadence suite au suicide d’un de leurs amis (lui aussi était dans la bande), il y a maintenant un an. Ces personnes dont la folie n’est pas à débattre vous intéresseront peut-être. Bref : trahisons, coups foireux, amours et amitié sont bien les mots d’ordre pour les décrire.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
c u l8er guys.


Dernière édition par Amaryllis Brightberry le Sam 3 Jan - 18:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Ven 26 Déc - 3:13


    i hate our favourite restaurant,
    our favourite movie, our favourite show
    we would stay up all through the night.
    we would laugh and get high
    and never answer the phone

      « en commun; »
      les prénoms, noms de famille et avatars sont bien sûr négociables - sauf pour les Brightberry, un minimum de logique s’impose donc il faudrait conserver ce nom de famille. (:
      ôh et, ne vous découragez pas devant le bloc qui suit s'iouh plait mais on ne peut pas décrire une bande en cinq lignes (vous pouvez tout de même vous fier au résumé du poste ci-dessus pour savoir si ce qui suit va vous plaire).
    Ces sept-là ? Vaut mieux pas les croiser une fois qu’ils sont réunis. Toujours prêt à faire des conneries, ou bien à effrayer leurs camarades, ils font tout pour s’amuser et même au détriment des autres. Et c’est comme ça depuis un petit moment ! Si certains se connaissent depuis l’âge des couches (voir même dès leur naissance si on prend les triplets Brightberry), d’autres ont été intégré plus récemment, durant les années au collège même si ce cas est plutôt rare. D’ailleurs, ça m’étonnerait beaucoup que quelqu’un d’autre entre dans ce groupe !
    Pourquoi ? C’est simple, c’est à cause de ce qu’on appelle « l’effet bande ». Ils sont bien comme ils sont et ne sont pas prêt de changer. Les amis des uns sont les amis des autres, et en ce qui concerne les ennemis, c’est pareil. Et le pire, c’est avec les relations amoureuses. Si vous sortez avec l’un d’entre eux : il faut avoir l’accord de tous et surtout, c’est comme si vous sortiez avec les autres ! Du moins, ils agiront comme tel. La seule différence sera que... ils ne vous tripoteront pas ! Bref, vous voyez le genre ?

    Mais revenons-en à eux. Cette bande d’adolescents plus barges les uns que les autres, encore au lycée, pourrait donner des idées à bien des séries. entre : les triangles amoureux, les relations ambiguës, les " cap ou pas cap ", leurs caractères de cochon, les têtes brûlées, leurs frasques... et surtout, leur humour qui témoigne parfois d’une débilité profonde. Et tout ça sans parler de leur décadence suite au suicide d’un de leurs amis (lui aussi était dans la bande), il y a maintenant un an. Disons que ce n’était pas très étonnant, c’était le mélancolique blasé de la vie qu’on voit dans les mauvais films. Celui que personne n’arrive plus à faire sourire, pas même ses amis et tout ça, à cause d’une belle abrutie qui avait eu le malheur de lui briser le cœur. D’ailleurs, depuis : ils détestent tous cette peste qui est vite devenue leur bouc-et-mystère.
    Quoi qu’il en soit, il s’avère qu’ils sont tous un peu des prototypes de séries dramatiques : On a les trois inséparables complètement fous à lier, le drogué qui passe son temps dans la lune et à parler aux schtroumpfs, la flippante déconneuse qui collectionne les cartes de Pokemon, la future rockstar qui se la pète qui s’avère être le débile adorable qui passe son temps à filmer H24 (espérons qu’il ait assez de batterie parce qu’ici : pas moyen de trouver de l’électricité ici) et pour finir : la solitaire que d’autres considèrent comme une loser de première alors qu’elle est la personne la plus cool que vous rencontrerez !

    Ces personnes dont la folie n’est pas à débattre vous intéresseront peut-être. Bref : trahisons, coups foireux, amours et amitié sont bien les mots d’ordre pour les décrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Ven 26 Déc - 3:48



    _ft. emily browning,
    actrice.
      ______________________________________________
      « tu n’as peur de rien, tu n'as peur de personne.
      sauf de toi-même. c'est la pire de toutes les peurs. »
      - dixit Yves Thériault.

        Bonnie, robin; Dienstrom
        and. ensemble pour la victoire, pokemon.

      Afin de laisser le choix à la personne qui désirera prendre ce personnage, je vais éviter de m’étaler sur son histoire. La seule chose à savoir est qu’elle est née en Écosse (d’où son accent particulier), plus précisément à Inverness. Agée de dix-sept ans, elle a toujours vécu dans sa ville natale sauf depuis son entrée à l’école " era uk college " qui est au centre de Londres. La première année, elle faisait toujours l’aller-retour les week-ends (puisqu’elle était interne pour des raisons plutôt évidente). Mais depuis deux ans (puisque maintenant elle est en Terminale), ses parents lui louent un appartement en collocation avec les triplets Brightberry qu’elle connait depuis qu’elle porte des couches.
      Mais revenons-en à Bonnie en elle-même, son caractère par exemple. Souvent considérée comme une folle furieuse, sa relation avec les gens est plutôt étrange. Pour le moins extravertie, elle n’hésite pas à aller vers les autres d’autant plus que c’est ce genre de personne qui a toujours quelque chose à dire même si elle ferait mieux de se taire car elle a cette fâcheuse tendance à dire les choses au mauvais moment. D’ailleurs c’est ce genre de maladresse qui la rend si attachante. Quoi qu’en fait, c’est peut-être du au fait qu’elle soit si crédule et qu’on puisse lui faire gober n’importe quoi. Un exemple ? Un jour, pour rigoler, l’un de ses amis lui a dit que les Pokemons existaient bel et bien mais qu’ils se cachaient depuis humains. et bien, depuis : elle regarde Pokemon tous les jours pour en savoir plus sur eux et collectionne les cartes à leur effigie. Elle est même une vraie fan et a tous les produits dérivés : tee-shirt, figurines, etc.. Bref, tout ça dans l’espoir de ne pas en effrayer si jamais elle en rencontre un jour. Vous voyez le genre ? A ce sujet, les gens la trouvent plutôt flippante à cause de cela, elle sort toujours des répliques du dessin-animé, ou des références mais surtout, s’amuse à imiter les attaques des petits personnages, et bien souvent : au moment où on s’y attend le moins. Oui, elle est donc très imprévisible. il est très rare qu’une personne sache comment elle va réagir vis-à-vis de certaines situations (la plupart du temps : elle agit à l’inverse des gens. quand les autres ont la trouille, elle chante des comptines toute joyeuse...). Un vrai p’tit phénomène c’t’ fille. Mais c’est sans doute son côté chiante, immature et adorable qui la rend si attachante, y a pas à dire. M’enfin, ces petits moments de folie (qui sont fréquent) lui coutent quelques amis en moins puisqu’elle ne jouit malheureusement pas d’une réputation de " it girl " à cause de ça...

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


bonnie
_and. amaryllis b,
depuis quinze ans.
    C’est en quelque sorte ce que beaucoup décriraient comme sa meilleure amie seulement aucune des deux n’aime ce terme (allez savoir pourquoi). En tout cas, c’est ce lien particulier qui les unit. Lorsqu’on en croise une, l’autre est bien souvent dans les parages. Toujours à faire tout et n’importe quoi quand elles sont ensemble, elles passent le plus clair de leur temps à faire des conneries ou des farces à leurs camarades (ou à essayer de se faire mutuellement peur). Amaryllis est l’une des rares personnes à comprendre - presque - totalement Bonnie et vis-versa, surtout que toutes les deux paraissent vraiment venues d’une autre planète. Mais, malgré tout le nombre de délire qu’elles ont pu avoir ensemble (surtout qu’elles se connaissent depuis leur trois ans), elles savent qu’elles peuvent parler de sujets sérieux ensemble. Oui, c’est assez difficile à s’imaginer mais c’est pourtant vrai. Elles savent donc qu’elles peuvent entièrement compter l’une sur l’autre et qu’elles se trahiront jamais (ah, c’est beau de rêver) puisque jusqu’à présent, la seule vraie dispute qu’elles aient eu était des suites du feu (provoqué par Allis) qui avait couté la vie à l’une des si précieuses cartes de Bonnie. M’enfin, ça n’empêche pas que tout le monde, elles se chamaillent souvent. disons que c’est jamais rien de bien méchant.

bonnie
_and. garèth e,
depuis dix ans.
    Avec lui ? Bonnie a une relation assez particulière. Arrivé dans la vie de la brune il y a dix ans (quand elle était à sa première de primaire), elle l’a tout d’abord clairement détesté : il osait essayer de lui piquer la personne dont elle était le plus proche, à savoir Amaryllis. (Aurais-je oublié de préciser à quel point la demoiselle est possessive ?) Mais contrainte de le supporter, elle deviendra vite son ami (bon ok, après un an de guerre). Oui, vous savez avec ce fameux « on fait la paix » que seuls les enfants connaissent. Ainsi, à cette époque, elle se contentait de le supporter, d’éviter d’essayer de le tuer en mettant des potions fabrication maison (en gros : de la boue et des cailloux) dans son verre. Puis peu à peu, elle se découvrit de nombreux points communs avec le jeune Garèth. S’en suivit une grande amitié. Mais, souvenez-vous dans la description : je vous parlais d’un triangle amoureux. et bien le voilà. Il s’avère que les sentiments de la demoiselle devinrent un peu plus qu’une simple amitié au fur et à mesure qu’il grandissait. Loin d’être une as en ce qui concerne les relations amoureuses, elle ne sait pas comment s’y prendre pour expliquer à ’Reth ce qu’elle ressent même si ça se voit comme le nez au milieu de la figure. (quoi qu’il semblerait être le seul à ne pas s’en rendre compte.) Et où est la troisième personne dans tout ça ? C’est simple : Observer les réactions de Lisbeth quand Bonnie et Garèth trainent ensemble et vous comprendrez vite.

bonnie
_and. jeremiah a,
depuis douze ans.
    Jeremiah c’est comme qui dirait son bisounours. Dès qu’elle a besoin d’être rassurée, c’est en premier vers lui qu’elle se tourne. ce qui est assez surprenant car Bonnie est pourtant tout à fait consciente que bavard comme il l’est, ’Miah ira tout raconter à d’autres amis par la suite. (non, ce n’est pas qu’il soit méchant mais il le fait accidentellement, ayant la langue bien trop pendue, on peut lui faire tout dire si on sait comment s’y prendre.) Quoi qu’il faut le savoir, le garçon fait de gros efforts pour ne pas répéter tout ce que Bonnie lui dit. Toujours est-il qu’il est à la fois : son meilleur ami (même si, là encore, elle déteste ce terme), son confident, son " monsieur câlin " comme elle l’appelle si bien. explication : étant tout deux très câlin, ils passent leur temps à s’éteindre, se faire des bisous, etc. D’ailleurs, à cause de ça, beaucoup disent qu’ils sont ensemble, ce qui est totalement faux (puisqu’aucun n’éprouve de sentiments amoureux l’un envers l’autre). Et malgré le fait qu’elle ne soit pas H24 avec lui, elle l’adore et ne pourrait se passer de lui. Elle est d’ailleurs sa " fan number one " (oui oui xD elle a même les bracelets surportant son groupe) et le pousse à réaliser son rêve, celui de devenir une star du rock.

bonnie
_and. lisbeth h,
depuis quatre ans.
    Au début, Bonnie était mitigée à son sujet : elle l’aimait bien mais tout le monde n’était pas d’accord à ce sujet. Faut dire que Lisbeth est arrivée quand la bande était déjà formée donc son intégration fut plus dure que celle des autres... Mais bon, Bonnie a toujours été de ces personnes qui aiment être amie avec tout le monde donc elle n’avait aucune raison de refuser l’entrée de Lis’. Quoi qu’il en soit, cette dernière finit par entrer dans la petite bande après avoir réussi à faire bonne impression en étant la petite amie de Garèth (et par intermédiaire, celle d’un peu tout le groupe). Connaissant le tombeur de ces dames, il ne resta pas plus d’une semaine avec Lis’ (enfin, peut-être parce qu’il se faisait charrier par ceux de la bande, comme à l’habitude à chaque fois que l’un d’entre eux sort avec quelqu’un). Ainsi, elles devinrent donc amies. même si Lisbeth est peut-être la personne dont Bonnie est la moins proche de la bande car elle la trouve trop solitaire. Quoi qu’il en soit, avec le temps, alors que Bonnie développe ses sentiments envers Garèth, elle remarque directement que Lis’ le lorgne toujours ce qui l’agace plutôt. Déjà qu’elle sait pas comment s’y prendre avec les garçons, comment voulez-vous qu’elle y arrive si on lui met quelqu’un dans les pattes ?! Toujours est-il que, pour éviter de ne faire exploser la bande, Bonnie essaye de garder son calme et de faire comme si elle ne remarquait rien bien que si jamais Lis’ avait le malheur de faire le moindre pas de travers, sa rivale ne se gênerait pas pour l’écraser d’avantage afin de la virer du groupe.

bonnie
_and. marlon &
pete b
,
depuis qinze ans.
    On s’attendrait bien évidemment à ce qu’ils soient meilleurs amis et forme un quatuor parfait avec Amaryllis pourtant, c’est pas vraiment le cas. Disons qu’ils auraient pu si les deux garçons n’avaient pas considéré Amaryllis comme une propriété privée quand ils étaient petits. Résultat : ils développèrent un lien plutôt particulier avec Bonnie, d’un côté : ils l’aimaient bien mais de l’autre, ils ne voulaient pas qu’Allis traine avec elle. Ainsi, leur relation est un mix des deux : un jour ils sont meilleurs amis, et le lendemain, ils sont à deux doigts de se battre. A la fois ils s’énervent et s’adorent. A vrai dire, ils passent leur temps à se chamailler pour un rien, à ne voir que les défauts de l’autre et s’engueulent presque tout le temps alors que si ils venaient être à être réellement séparer, ils se manqueraient trop. Mais ne vous inquiétez pas, c’est plus de la taquinerie qu’autre chose. enfin, disons qu’ils sont tellement différents l’un de l’autre qu’à la fois ils s’adorent et s’exaspèrent. Ils passent donc les trois quart de leur temps à s’envoyer des vannes mais, c’est jamais pris méchamment par l’autre.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Amaryllis Brightberry le Sam 3 Jan - 18:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Ven 26 Déc - 22:35



    _ft. adam brody,
    acteur.
      ______________________________________________
      « dieu créa l’homme, (...) il lui donna la femme. pris de remords,
      dieu eut peur qu’elle l’ennuyât, il lui envoya le tabac. »
      - dixit Mark Twain.
        Garèth, ismaël, nathaniel; Erlbridge
        and. poumchak c’est moi sous une fumée opaque.

      Afin de laisser le choix à la personne qui désirera prendre ce personnage, je vais éviter de m’étaler sur son histoire. Les quelques détails à savoir sont, le fait qu’il soit âgé de dix-sept ans et qu’il s’agit un anglais de pure souche, né à Londres (vous pouvez choisir un autre lieu). D’une famille très religieuse, ses parents ont tout fait pour le formater aux exigences de leur religion. Ainsi, quand il était petit, c’était l’un de ces enfants parfaits, polis et du genre premier de la classe dont tout parent serait fier. Mais l’année de ses sept, le jeune Garèth commet l’irréparable, ou du moins : un acte qui bouleversera le restant de sa vie. Alors qu’il s’amuse avec son petit frère, il le pousse dans les escaliers et cette chute lui coutera la vie. Et oui, Garèth a tué accidentellement son frère. Pas très joyeux tout ça, et personne n’est au courant car ses parents ont dit que l’enfant était tombé seul. Ne voulant pas accepté la vérité (le fait que leur fils ait tué), ils préfèrent faire comme si rien ne s’était passé et agisse comme tel avec ’Reth. Le seul vrai changement du à son acte et le fait qu’il a déménagé en Écosse, plus précisément à Inverness. Là-bas, personne ne viendra à être au courant que les Erlbridge ont eu un autre enfant, préférant se taire, même Garèth qui n’avouera jamais son petit secret. Envahi par la culpabilité et le remords, le jeune garçon ne sera plus le même.
      En effet, ils enchainent alors conneries sur conneries et tout ce qui pourrait faire criser ses parents ou aller contre la morale : pour lui, il est déjà voué à aller en enfer après avoir tué alors : autant y aller pour avoir commis plusieurs méfaits. En grandissant, il développe très vite une addiction à la cigarette, puis à l’alcool et à la drogue. A tel point que même lorsqu’il est sobre (car il arrive tout de même à se contrôler), il agit comme s’il était sous les effets de ces substances illicites. Il passe donc son temps comme s’il était dans un autre monde, s’imagine des trucs que seul lui ne voit, etc. Pourtant, ce qui est surprenant c’est que malgré tout ça, le jeune homme est adoré et même vénéré dans toute l’école. Ayant un certain sens de l’humour que beaucoup apprécient, il ne manque ni de courage, ni d’audace; c’est sans doute ce qui fait sa désinvolte. Étonnement brillant, il reste quelqu’un de très intelligent et capable d’excellentes réflexions. Dragueur (et même un peu macho), téméraire et populaire : lui et ses amis se montrent parfois être assez hautains et arrogants... S’il se révèle être quelqu’un d’effronté, arrogant et quelque peu cruel : ce n’est que pour paraître plus " cool " et faire monter sa côte de Popularité. En effet, plus que populaire, c'est un vrai emblème, il représente ce que beaucoup voudrait être = Drôle, sympathique et briseur de cœur. Il est surtout très apprécié de la gente féminine, c’est un dragueur invétéré ! Il passe son temps à changer de filles avec qui il sort. Il ne préfère par s’attacher de peur d’en souffrir. Mais c'est surtout quelqu’un qui passe son temps à chercher comment s’amuser. Pour lui, si on fait quelque chose s’en s’amuser, c’est de la pure arnaque. Quoi qu’il en soit, grâce à ses notes, il parvient à entrer à " era uk college " comme sa petite bande. seulement, il s’avère que l’établissement est à Londres, de quoi réveiller de mauvais souvenir.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


garèth

_and. amaryllis b,
depuis dix ans.
    Mieux vaut pas ne les croiser une fois qu’ils sont réunis, dans ce cas là : fuyez, courrez ou cachez vous. Il faut dire que réunir les deux plus grands déconneurs de l’école n’est pas forcement une bonne idée à part si vous voulez qu’il y ait un risque que tout explose à tout moment. Toujours en pleins délires, ils partagent la même version de la vie : cette recherche perpétuelle d’amusement, de déconbade et d’un monde rose où tout le monde est gentil. Ainsi, ils passent leur temps à faire des farces, des conneries et à faire chier leur monde (déjà qu’ils y arrivent particulièrement bien quand ils sont séparés alors imaginez la chose une fois réunie). Beaucoup vous direz qu’ils sont meilleurs amis (même si Amaryllis déteste ce terme), d’autres diront qu’ils formeraient un sacré beau couple. Pourtant, aucun des deux n’a de sentiments amoureux l’un envers l’autre; ce n’est que de la pure et simple amitié. Une chance parce que dans le cas contraire : ce serait vraiment galère car malgré tout ce que je vous ai dis sur leur relation, ils passent quand même leur temps à se chamailler, se vanner et s’envoyer bouler surtout que tous les deux susceptibles, il leur arrive de ne plus se parler pendant des jours à cause de ce qu’ils ont pu se faire ou se dire. M’enfin, au bout de trois jours, ils reviennent et font comme si rien ne s’était passé. De plus, une chose un peu différente des liens entre " meilleurs amis " : ils ne veulent pas savoir les problèmes de l’autre car ils se connaissent assez pour savoir qu’ils n’ont pas envie de parler de leur faiblesse. Ainsi, le lien " confident " : vous pouvez le rayer de la carte entre ces deux là. Mais, c’est un peu leur manière de se persuader que tout va bien s’ils n’en parlent pas.

garèth

_and. bonnie d,
depuis dix ans.
    Quand il est arrivé en Écosse, cette fille ne pouvait pas le saquer et il n’a jamais réellement compris pourquoi. Quoi qu’à vrai dire, il a bien une petite idée qu’il ne comprit que plus tard : elle était tout simplement jalouse du lien qui était en train de s’établir entre lui et Allis. Seulement, ce n’est pas ça qui démoralisa le garçon, au contraire : adorant agacer les autres, c’était comme si on lui servait un amuse-gueule sur un plat. Elle fut donc contrainte de le supporter, et ils finirent par devenir amis. Oui, vous savez avec ce fameux « on fait la paix » que seuls les enfants connaissent. Bien entendu, elle ne devient pas tout de suite son ami. D’ailleurs Garèth persistait à se méfier depuis la fois où elle avait essayé de l’empoisonner en mettant un truc étrange dans son verre. Mais avec le temps, ils se découvrirent différents points communs. S’en suivit une grande amitié. Le seul petit hic dans tout cela ? La jeune fille commence à se comporter étrangement avec lui et, il ne comprit pas vraiment pourquoi. Troublé par son comportement, il ne sait pas trop comment réagir ce qui est loin d’être son genre : en général, il agit toujours de manière " cool " mais là, il ne sait pas trop quoi dire. Étrange. Que veut dire cette nouvelle attitude que le garçon adopte ? Depuis quand n’est-il plus ce gars cool qui passe son temps à draguer tout ce qui ressemble à une fille ? Mais si ça se trouve, ça ne veut rien dire. Alors Garèth, qu’en est-il vraiment ?

garèth

_and. jeremiah a,
depuis dix ans.
    Potes, y a pas d’autre mot pour qualifier leurs relations. Ce mot particulier, pour décrire une personne cool avec qui l’on traine depuis longtemps. Dans la même classe depuis longtemps, ils ont partagé beaucoup de chose depuis tout ce temps = des trucs de mecs quoi… Quoi que, leur manière de se dire bonjour est principalement " toi aussi t’es encore collé ? ". Faisant les quatre cent coups ensemble, ils sont presque abonnés à la salle de permanence, à tel point qu’ils y ont leur habitude et sont devenus amis avec le surveillant qui est censé les réprimander dès qu’ils se mettent à parler. Bref; ce sont juste de très bons amis qui partagent bon nombre de délires ensemble. Néanmoins, pas aussi complémentaires qu’ils ne le prétendent, ils s’engueulent assez souvent méchant : Garèth reprochant à Jeremiah de se la péter sous ses airs de rockstar et ’Miah dit que ’Reth est un mauvais ami qui n’a conscience que de sa propre personne. ce qui n’est pas tout à fait faux, d’ailleurs il le fait culpabiliser à ce sujet (particulièrement quand il prend en exemple Allis). M’enfin, ces engueulades se finissent toujours par se régler. d’autant plus que la bande est si habituée à les voir se battre qu’ils agissent comme si rien ne se passait, histoire ne pas avoir à choisir son camps.

garèth

_and. lisbeth h,
depuis quatre ans.

    Vous vous souvenez de cette réputation de dragueur dont je vous ai parlé et bien en voilà un exemple : au bout de deux jours, il sortait avec. Et miracle, ça a presque duré une semaine. Sept jours après lesquels ils sont devenus amis car aucun des deux n’avait prit ça sérieusement, ou presque. Quoi qu’il en soit, c’est grâce à cela que Lisbeth est entrée dans la bande il y a maintenant quatre ans. De là, ils devinrent d’excellents amis. C’est avec elle qui passe son temps lorsqu’il n’est pas sobre car il s’avère qu’elle est aussi sa fournisseuse. Bref, un vrai cas celle-là ! Garèth adore passer du temps avec elle. le seul petit détail qui le gêne est le fait qu’elle ait une réputation de merde (y a pas d’autre mot pour la décrire) or, le jeune homme se plait à être l’emblème des mecs dans son lycée. Ainsi, quand il la voit, il le fait toujours dans des endroits discrets ou alors demande à quelqu’un de venir avec eux comme ça il peut toujours dire que c’est l’autre qui a invité Lis’. Bien entendu, cette dernière : loin d’être sotte se rend compte des manigances de ’Reth et pendant longtemps, elle a ignoré ce détail mais depuis quelques temps, elle lui fait quelques réflexions à ce sujet. A croire qu’elle veut ruiner sa réputation. Et oui, Garèth est incapable de se rendre compte qu’il est au centre d’un triangle amoureux composé de Lisbeth et Bonnie. Que fera t-il : choisir l’une de des deux, prendre les deux séparément ou encore faire l’aveugle encore longtemps ?

garèth

_and. marlon &
pete b
,
depuis dix ans.
    Regardez moi ça, dans cette bande c’est tous des espèces de vieux jaloux x) Encore une preuve : les garçons des triplets Brightberry qui ne supportent pas que leur soeur traine un peu trop avec Garèth. Par chance pour ce dernier, ils ne sont pas toujours fourrés ensemble ainsi, ce petit détail lui vaut les faveurs de Marlon et Pete. Grâce à cela, ils ne leur en veulent pas trop. Au contraire, ils sont même devenus très proche. Très vite ils sont devenus plus ou moins inséparables, toujours en train de faire n’importe quoi mais surtout chasser les filles, un passe temps qu’ils ont en commun. Bref, ils se connaissent très bien, voir trop bien. Enfin, il faut dire que leur amitié s’est développée dans un contexte assez spécial : à chaque fois qu’on les fait changer de place parce qu’ils parlent trop avec leurs voisins, ces trois-là atterrissent à côté. allez savoir pourquoi, à croire que les professeurs se donnent le mot. Toujours est-il que ça n’aide en rien à les faire, bien au contraire car une fois qu’ils sont réunis : c’est radio-potins qui est ouvert x) Et après, ils osent se moquer des conversations des filles mais il ferait peut-être mieux de s’écouter parler.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Amaryllis Brightberry le Sam 3 Jan - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Ven 26 Déc - 23:15



    _ft. dougie poynter,
    bassiste.
      ______________________________________________
      « La bonne musique ne se trompe pas, et va droit
      au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore. »
      - dixit Stendhal.

        Jeremiah, oz; Anjaston
        and. lyrical lies made up in my mind

      Afin de laisser le choix à la personne qui désirera prendre ce personnage, je vais éviter de m’étaler sur son histoire. Les quelques détails à savoir sont, le fait qu’il soit âgé de dix-sept ans et est né en Amérique (ou Australie, comme vous préférez). Ses parents, lui et ses trois sœurs sont contraint de déménager en Écosse (à Inverness) quand il a cinq ans. Comme bien souvent dans ce genre de cas, c’était pour des raisons simples : son père avait trouvé un travail qui payait plus mais il fallait changer de pays. Au début, il trainait des pieds mais très vite : il se fit de nombreux amis ce qui le fit changer d’avis.
      Quoi qu’il en soit, parlons plutôt du comportement de Jeremiah. Toujours un peu dans son monde, il a tendance à sortir des phrases tout droit venues d’une autre planète et auquel personne ne comprend rien à part peut-être Bonnie. Malgré ses airs niais, c’est un garçon tout ce qu’il y a de plus gentil et adorable d’autant plus qu’avec sa gueule d’ange, les filles le chouchoutent. d’autant plus qu’il s’avère qu’il est lui aussi un adepte aux relations d’un soir alors il n’est pas rare qu’il fasse n’importe quoi pour que les demoiselles s’intéressent à lui afin de ne pas finir la soirée seule si vous voyez ce que je veux dire... Bref, toujours est-il qu’il a été élevé avec des valeurs fondamentales comme le partage, la bonté, etc. Pourtant, ça n’empêche pas ’Miah de prendre très facilement la grosse tête. A l’égo sur-dimensionné, beaucoup de gens que s’il passe son temps à tout filmer, 24heure sur 24 : c’est à cause de cela. Pourtant, ce n’est pas la raison, seulement la vérité : il ne l’avouera pas. Vous voulez savoir ? C’est simple, l’année de ses dix ans, sa mère a un accident et perd la mémoire, ne se souvient même plus de lui. De peur que cela ne lui arrive aussi, il n’a plus qu’une obsession : celle de trouver un moyen de tout se souvenir. Résultat : il se met à filmer toute sa vie. Pour rigoler et ne pas avoir à dévoiler tout ça, il prétend que c’est au cas où il devienne la star qu’il désire être : il pourra déjà faire son reality-show. Oui, cet autre détail : il veut devenir une star du rock. Jouant de la guitare depuis qu’il est petit (son père le lui a enseigné), il n’a pourtant fait son groupe il y a un an bien que leur nom a été choisi qu’il y a six mois. Les « Last Forever », c’est lui, et les triplets Brightberry. Lui est guitariste (sèche principalement mais parfois électrique), Marlon est bassiste, Pete est batteur et Amaryllis est guitariste (électrique principalement mais aussi sèche quand besoin est), pianiste et violoniste. Et tous les quatre sont au chant. (les musiques qu’ils auraient pu créer : " all fall down " de One Republic, " dark blue " de Jack’s Mannequin ainsi que pas mal des titres des chansons de Dashboard Confessional, ainsi que toutes les chansons dans le lecteur en haut, etc...) Par miracle, Jeremiah a emmené sa guitare pour le voyage, peut-être pourra t-il vous en jouer si l’occasion se présente.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


jeremiah
_and. amaryllis b,
depuis douze ans.
    Amis depuis qu’ils ont cinq ans, on ne peut nier que malgré le fait qu’ils soient presque inséparable, l’un est jaloux de l’autre et vis-et-versa. Jeremiah l’est parce que Bonnie est la meilleure amie d’Amaryllis et cette dernière est jalouse de ’Miah parce que Marlon & Pete sont ses meilleurs amis. Mais bon, tous les deux incapable de se l’avouer, ils préfèrent passer outre ces légères rancœurs. A la place de quoi : ils préfèrent se taper de bons délires. C’est de l’un d’eux que sortit l’idée de créer un groupe de rock. Puis, celle d’intégrer ’Miah au jeu du " cap ou pas cap ", jeu auquel les triplets jouent depuis qu’ils sont gosses. Bref, connaissant l’esprit dragueur de ’Miah, il passe le plus clair de son temps à faire des sous-entendus bien qu’il ne s’est jamais rien passé de sérieux entre eux d’autant plus que sortir avec Amaryllis veut dire qu’il faut supporter les vannes de la bande, mais aussi les engueulades de ses frères (malgré le fait qu’ils s’agissent de leur meilleur ami). Comme si les vannes que les deux s'envoient en permanence ne suffisaient pas ! D’autant plus qu’au dernière nouvelle, aucun sentiment amoureux ne se soit montrer alors ne rêvez pas. Bref, une relation de faux-semblant assez impressionnante.

jeremiah
_and. bonnie d,
depuis douze ans.
    Jeremiah c’est comme qui dirait son bisounours. Dès qu’elle a besoin d’être rassurée, c’est en premier vers lui qu’elle se tourne. ce qui est assez surprenant car Bonnie est pourtant tout à fait consciente que bavard comme il l’est, ’Miah ira tout raconter à d’autres amis par la suite. (non, ce n’est pas qu’il soit méchant mais il le fait accidentellement, ayant la langue bien trop pendue, on peut lui faire tout dire si on sait comment s’y prendre.) Quoi qu’il faut le savoir, le garçon fait de gros efforts pour ne pas répéter tout ce que Bonnie lui dit. Toujours est-il qu’il est à la fois : son meilleur ami (même si, là encore, elle déteste ce terme), son confident, son " monsieur câlin " comme elle l’appelle si bien. explication : étant tout deux très câlin, ils passent leur temps à s’éteindre, se faire des bisous, etc. D’ailleurs, à cause de ça, beaucoup disent qu’ils sont ensemble, ce qui est totalement faux (puisqu’aucun n’éprouve de sentiments amoureux l’un envers l’autre). Et malgré le fait qu’elle ne soit pas H24 avec lui, elle l’adore et ne pourrait se passer de lui. Elle est d’ailleurs sa " fan number one " (oui oui xD elle a même les bracelets supportant son groupe) et le pousse à réaliser son rêve, celui de devenir une star du rock.

jeremiah
_and. garèth e,
depuis dix ans.
    Potes, y a pas d’autre mot pour qualifier leurs relations. Ce mot particulier, pour décrire une personne cool avec qui l’on traine depuis longtemps. Dans la même classe depuis longtemps, ils ont partagé beaucoup de chose depuis tout ce temps = des trucs de mecs quoi… Quoi que, leur manière de se dire bonjour est principalement " toi aussi t’es encore collé ? ". Faisant les quatre cent coups ensemble, ils sont presque abonnés à la salle de permanence, à tel point qu’ils y ont leur habitude et sont devenus amis avec le surveillant qui est censé les réprimander dès qu’ils se mettent à parler. Bref; ce sont juste de très bons amis qui partagent bon nombre de délires ensemble. Néanmoins, pas aussi complémentaires qu’ils ne le prétendent, ils s’engueulent assez souvent méchant : Garèth reprochant à Jeremiah de se la péter sous ses airs de rockstar et ’Miah dit que ’Reth est un mauvais ami qui n’a conscience que de sa propre personne. ce qui n’est pas tout à fait faux, d’ailleurs il le fait culpabiliser à ce sujet (particulièrement quand il prend en exemple Allis). M’enfin, ces engueulades se finissent toujours par se régler. d’autant plus que la bande est si habituée à les voir se battre qu’ils agissent comme si rien ne se passait, histoire ne pas avoir à choisir son camps.

jeremiah
_and. lisbeth h,
depuis quatre ans.
    Depuis le début, Jeremiah ne porte pas vraiment Lisbeth dans son cœur et pour cause : elle fait tout pour le pousser à bout (du moins, il l’interprète comme cela). Quand elle a été acceptée par les autres, le jeune homme a été obligé de faire comme les autres mais ça ne l’empêche pas de la chercher en permanence. Il prétend que c’est gentilé et dit pour rigoler mais bien souvent : il le pense. Ce n’est pas qu’il n’ose pas dire la vérité, bien sûr que non : c’est juste qu’en mémoire de leur ami mort (cf : description de la bande), il refuse d’être vraiment méchant avec elle. Pourquoi ? Ils étaient en couple (oui, le décédé pour se remettre de son ancienne copine qui l’avait largué c’était mis avec Lis’) et ’Miah et le décédé étaient copains comme cochons. D’ailleurs, on remarque facilement que Lis’ lui sert de souffre douleur depuis la mort de leur ami car auparavant, ils étaient presque devenus de vrais amis avant que leur relation en prenne un coup avec l’accident. Ainsi, au lieu de prendre la fille à cause de qui il s’est suicidé, ’Miah préfère en vouloir à Lisbeth qui - selon lui - aurait du plus le soutenir au lieu de le laisser craquer. Bien sûr, l’avis à ce sujet : il préfère le garder pour lui. C’est donc l’une des rares filles que Jeremiah ne peut vraiment pas supporter et qu’il ne tenterait pas de mettre dans son lit.

jeremiah
_and. marlon &
pete b
,
depuis douze ans.
    Se connaissant depuis environ douze ans, ils sont meilleurs amis. C’est un peu le troisième frère des triplets (même s’il est plus proche des deux garçons). Eux trois, c’est un peu les trois mousquetaires : tous pour un et un pour tous. Si y en a un qui va pas bien, t’as les trois qui font la gueule. Si y en a un qu'est content, ils se réjouissent tous ensemble. Il est donc plutôt rare de les voir séparer. Et d’ailleurs, ce qui est très peu su c’est que si Jeremiah se vante d’être dans un groupe de rock, il n’est pas le seul à en faire partie car les trois Brightberry sont les autres membres même s’ils évitent de trop s’en vanter. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont eu l’idée de créer le groupe il y a peu de temps et qu’ils ont à peine trouver le nom il y a six mois donc... Alors que ’Miah se vante d’être une rockstar en puissance depuis plus de cinq ans. Bref, revenons-en plutôt au lieu qui unie Jeremiah, Maron &Pete. Toujours prêt à faire la fête et s’éclater, avec eux : vous êtes sur de ne pas vous ennuyer. surtout depuis que les triplets Brightberry ont intégré ’Miah dans leur jeu du " cap ou pas cap ". A présent, ils osent vraiment tout pour ne pas avoir à ne dire qu’ils ne sont pas cap de faire quelque chose.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Amaryllis Brightberry le Sam 3 Jan - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Sam 27 Déc - 15:41



    _ft. ellen page,
    actrice.
      ______________________________________________
      « Par le langage, l’homme s’est fait le plus solitaire des
      êtres du monde, puisqu’il s'est exclu du silence. »
      - dixit J.M.G. Le Clézio.

        Lisbeth, bee; Hurrisohn
        and. coolest looser you’ll ever meet.

      Afin de laisser le choix à la personne qui désirera prendre ce personnage, je vais éviter de m’étaler sur son histoire. Les quelques détails à savoir sont, le fait qu’elle est âgée de dix-sept ans et est née à Liverpool (ou où vous voulez en fait, sauf en Écosse). Née dans une grande famille et enfant du milieu, elle est peu à peu effacée et se renferme sur elle-même. Elle déménagera à Inverness pour y faire sa dernière année de collège puis, ira à " era uk college " avec ses nouveaux amis.
      Peu bavarde, légèrement brutale, elle ne parle qu’avec les gens sur lesquels elle sait qu’elle peut compter et encore : la plupart du temps, elle se contente d’assister aux scènes, de les commenter, sa cigarette au bec. Et quand elle daigne adresser la parole à d’autres gens : c’est pour les remettre à leur place ou bien, en leur parlant - inconsciemment - froidement et bien souvent de manière sarcastique puisque la jeune demoiselle est maitre à ce niveau-là. Franche et peut-être même un peu trop, elle a tendance à s’attirer pas mal d’ennuies à cause de cette partie de son caractère. Quoi qu’il en soit, ce côté mystérieux que tout cela lui donne est loin de déplaire aux garçons; au contraire : elle les attire et ne se prive pour " s’amuser avec " sans pour autant s’engager : un nuit et c’est fini. Mais bon, malgré tout ce qu’on pourrait lui reprocher, c’est une personne géniale une fois qu’on a réussi à fendre sa carapace : ses amis vous le diront. il n’y a pas plus serviable qu’elle... enfin, quand elle est de bonne humeur car, dans le cas contraire : évite de sourire, de rire, de marcher et surtout de respirer. Et baisses les yeux, ça vaudra mieux pour toi car dans ces moments-là, elle est limite parano et s’en prend à tout le monde. Les mauvaises langues racontent que cela arrive principalement quand ses cigarettes se retrouvent, par hasard, remplies de substances illicites mais personne ne peut prouver que c’est vraiment le cas car, le dernier qui a essayé d’en savoir plus a eu à faire à toute la bande qui a tant fait de sa vie un cauchemar. à tel point qu’il a demandé à changer d’école au bout de trois jours... De toute façon, même sans l’aide de la bande, Lis’ l’aurait fait fuir : de nature plus que bagarreuse, elle lui aurait mis une bonne raclée et ça aurait été réglé. Mais bon, un peu trop bizarre et pas assez " pouf ", elle a une réputation toute faite de " looser " au lycée mais bien trop " je m’en foutiste ", elle se moque complètement de ce que les gens disent sur elle. La seule rumeur qui l’affecte vraiment est celle selon laquelle leur ami mort se serait tué par sa faute car tout le monde le sait : pour se remettre de sa peine de cœur, il était sortit avec Lisbeth et étrangement, c’est pendant qu’il sortait avec elle qu’il a mis fin à ses jours. A vrai dire, le remord la ronge quelque peu même si elle ne le montre pas.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


lisbeth
_and. amaryllis b,
depuis quatre ans.
    A la base, ces deux-là ne pouvaient pas se voir en peinture. Enfin disons plutôt que pour une raison que Lis’ ignore, Amaryllis ne pouvait pas la supporter et refusant de se laisser faire, Lisbeth avait finit par la détester à son tour. Seulement Garèth ne supportait de les voir sur le point de se battre à chaque fois qu’elles se croisaient alors : pour remédier à la situation, durant l’une des nombreuses fêtes à laquelle ils allaient, le jeune homme les enferma toutes les deux dans la salle de bain avec pour seule compagnie la bouteille de vodka et qu’avait amené Allis et la drogue qu’avait Lisbeth dans sa poche. Personne ne sait ce qu’elles ont fait pendant les deux jours où ’Reth les laissa enfermer (oui, il y a pas été de main morte) mais lorsqu’elles en ressortirent, elles étaient quasiment inséparables. Et c’est ainsi qu’elles devinrent amies. Plutôt suspecte comme manière mais toujours est-il que c’est vrai. Même si il n’est pas que Lisbeth trouve Amaryllis exaspérante par moment, elle ne peut s’empêcher de l’adorer. Particulièrement au moment des fêtes ou des sorties au bar où vous pouvez être sur qu’elles ne ressortiront pas dans un très bon état si vous voyez ce que je veux dire...

lisbeth
_and. bonnie d,
depuis quatre ans.
    Au moment de son arrivée en Écosse, la première idée de Lisbeth n’était pas de se faire beaucoup d’amis (étant donné que jusqu’alors, ce nombre avait été plutôt réduit) mais bon, la jeune Bonnie se montrait si gentille avec qu’elle que Lis’ n’avait pas le courage de l’envoyer boulet comme elle l’aurait fait. D’autant plus que la demoiselle avait bien compris que si elle voulait rester amie avec Garèth, il fallait se faire accepter des six autres donc autant commencer par le plus simple, à savoir : Bonnie. Bref, avec le temps, Lis’ finit par entrer dans la petite bande après avoir réussi à faire bonne impression en étant la petite amie de Garèth (et par intermédiaire, celle d’un peu tout le groupe). Connaissant le tombeur de ces dames, il ne resta pas plus d’une semaine avec Lis’ (enfin, peut-être parce qu’il se faisait charrier par ceux de la bande, comme à l’habitude à chaque fois que l’un d’entre eux sort avec quelqu’un). Ainsi, elles devinrent donc amies. enfin, c’est un mot qui est vite dit car plus elle s’intégrait au groupe, plus Lisbeth sentait des sentiments amoureux envers Garèth montait à la surface et il fallait être aveugle pour ne pas remarquer que Bonnie, elle aussi, commençait à s’éprendre de ’Reth. Légèrement agacée par ce détail, elle se montra plus froide et distance qu’avec les autres de la bande. Mais surtout, c’est dans ces moments-là que la demoiselle fait ressortir son côté un peu peste, elle fera tout pour virer Bonnie de la bande sans que personne ne s’en rende compte que c’est elle qui tire les ficelles. Première mission : briser les amitiés principales de Bonnie, à savoir celle avec Amaryllis et Jeremiah.

lisbeth
_and. garèth e,
depuis quatre ans.
    Vous vous souvenez de cette réputation de dragueur dont joui Garèth et bien en voilà un exemple : au bout de deux jours, il sortait avec. Et miracle, ça a presque duré une semaine. Sept jours après lesquels ils sont devenus amis car aucun des deux n’avait prit ça sérieusement, ou presque. Quoi qu’il en soit, c’est grâce à cela que Lisbeth est entrée dans la bande il y a maintenant quatre ans. De là, ils devinrent d’excellents amis. C’est avec elle qu’il passe son temps lorsqu’il n’est pas sobre car il s’avère qu’elle est aussi sa fournisseuse. Elle adore passer du temps avec lui et elle sait que c’est réciproque. le seul petit détail qui gêne ’Reth est le fait qu’elle ait une réputation de merde (y a pas d’autre mot pour la décrire) or, le jeune homme se plait à être l’emblème des mecs dans son lycée. Ainsi, quand il la voit, il le fait toujours dans des endroits discrets ou alors demande à quelqu’un de venir avec eux comme ça il peut toujours dire que c’est l’autre qui a invité Lis’. Bien entendu, cette dernière : loin d’être sotte se rend compte des manigances de ’Reth et pendant longtemps, elle faisait comme si ça ne la gênait pas mais depuis quelques temps, elle lui fait quelques réflexions à ce sujet. Et pour cause, s’étant peu à peu éprise du garçon, elle commence à se révéler quelque peu jalouse... Mais trop butée pour dévoiler ses sentiments, elle persiste à jouer les " je m’en foutiste " avec les « tu traines avec qui tu veux, chuis pas ta mère ! »

lisbeth
_and. jeremiah a,
depuis quatre ans.
    Bon, allez savoir pourquoi, lui, depuis le début : elle peut pas se le pifrer. Il est trop " je me la pète ", trop chiant, trop... toujours trop. Elle lui trouve tous les défauts du monde seulement, comme il était dans la bande avant elle : elle évite de trop lui faire des réflexions histoire de ne pas se mettre tout le monde à dos. Néanmoins, ça ne l’empêche pas d’essayer de tout faire pour le pousser à bout. ou presque. Quand elle a accepté par la bande (et même par Jeremiah, ce qui tient du miracle), elle a été contrainte d’arrêter les petits pics qu’elle lui lançait. Nàh, en fait : non, elle a pas arrêté. Elle a juste essayé de le faire avec plus de délicatesse pour pouvoir faire passer ça comme de la taquinerie même si s’en est pas. Bref; elle peut pas se le voir, sans vraiment de raison sinon le fait qu’il est lui. Ainsi, c’est un peu son souffre-douleur caché. Néanmoins, elle est la seule du groupe à se rendre compte que les répliques de ’Miah ne sont pas si enfantines et gentilles qu’il le prétend. En effet, ayant bien compris le peu d’amitié que Lis’ éprouve à son sujet, il a décidé d’en faire autant en déclarant que toutes les petites réflexions qui lui fait sont gentillette. Seulement, Lis’, loin d’être stupide se rend bien compte que ce n’est pas le cas. Néanmoins, le seul petit hic c’est qu’elle ne comprend pas la raison qui pousse ’Miah à la détester...

lisbeth
_and. marlon &
pete b
,
depuis quatre ans.
    De caractère totalement opposé, les Brightberry sont des fanfarons qui passent leur temps entourés de gens, à faire des conneries et à parler (plus généralement, pour dire n’importe quoi) alors que Lisbeth est l’inverse. Pourtant, ils sont amis. Comment est-ce possible ? Ça reste un mystère pour beaucoup de monde. Mais en réalité, c’est un peu comme s’ils se complétaient et se faisaient avancer. Marlon & Pete cherchent à la sociabilité et Lis’ les responsabilise (même si elle est pas la mieux placée pour cela). Néanmoins, n’allez pas croire que c’est l’entente cordiale, au contraire : ils passent le plus clair de leur temps à se chamailler. Les deux frères vont constamment l’embêter dans ces moments de solitude et à l’inverse, Lis’ s’amuse à casser leurs " coups d’un soir " en leur signalant explicitement qu’elles ne sont que l’un des nombreux sur la liste des conquêtes des deux frères, etc. Si vous entendez l’un d’entre eux gueuler comme un malade en se plaignant, c’est que les autres lui ont fait l’un de leurs coups foireux. C’est un peu : qui aura le dernier mot niveau chiantisme.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Amaryllis Brightberry le Sam 3 Jan - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Brightberry
    — gone so far,
    to find no hope »

avatar

— INSCRIT LE : 20/12/2008
— MESSAGES : 164
— PLAYLIST : « k0nstatine. » — Something Corporate

— L0CALISATI0N : uk.

— QU0TE :
_-_« quand mes yeux se ferment, vu que j’suis pas la fée clochette : il m’arrive de faire des cauchemars. Jacadi m’a dit va chercher ta trottinette et suis moi jusqu’au lavoir… là-bas, tu verras, les fleurs se marrent… »


« not over yet. »
— RELATIONSHIP:

MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   Mar 30 Déc - 0:20



    les informations étant semblables pour les deux, je résume tout dans un poste mais ils comptent comme deux personnages distincts.
    pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter.



    _ft. nick jonas,
    acteur.
      ______________________________________________
      « Tout est drôle, dès l’instant que ça arrive aux autres.. »
      - dixit Mark Twain.

        Marlon, Jazz, mils; Brightberry
        and. seven minutes in heaven

    ______________________________________________
    « Il ne faut pas cracher sur les jeux de mots. Les plus mauvais
    vont aux meilleurs amis. C’est l’ineffable prix de l’intimité. »
    - dixit J.M.G. Le Clézio.

      Pete, rònahn, axel; Brightberry
      and. mad as i am.


      _ft. joe jonas,
      musicien.
        « un, deux, trois. drôle de copine. quatre, cinq, six. on la taquine. »
      Amaryllis, Marlon et Pete, ces trois écossais, sont - comme tout le monde le sait - des triplets. Nés à Inverness, ils y ont toujours vécu. ou presque, puisqu’à leur entrée au lycée, leurs notes leur permettent d’entrer dans une école quelque peu spéciale : à savoir, era uk college. Faisant le trajet à Londres-Inverness tous les week-ends, ils sont vite lassés et lors de leur seconde année, ils parviennent à convaincre leur père de leur louer un appartement dans la capitale anglaise. Après quoi, Bonnie viendra les rejoindre un an plus tard. Quoi qu’il en soit, leur départ fut un soulagement pour leurs parents parce que supporter ces trois têtes d’ange à la maison n’est pas de tout repos car ce sont en vérité des petits diablotins. surtout qu’il faut ajouter le fait qu’ils n’étaient pas les seuls enfants car au total : ils étaient sept (enfin huit mais l’un des enfants est mort quand ils étaient petits). Bien sûr, ils ne manquaient pas de place car leur famille habitait dans une ferme (une très grande ferme. en fait, son père est propriétaire d’une grande fabrique de lait et ils sont plutôt riches mais pour éviter de faire de ses enfants des gosses gâtés, il les fait vivre comme lui et son père ont vécu). Mais bon, les surveiller 24/24, c’est pas un cadeaux.
      Pourquoi ? C’est simple : inséparables (il n’y a pas un jour où ils ne passent pas au moins trois heures ensemble), ils ont quasiment le même caractère et bien souvent, ils réagissent de la même manière dans une même situation même s’ils sont séparés. De même, il n’est pas rare qu’ils parlent en même temps pour dire la même chose (ce qui peut paraitre drôle au début mais très pénible à la fin). Ils se comprennent d’un simple regard et semblerait presque faire de la télépathie entre eux. A la limite de l’hyper-activité, ils sont en permanence en train de bouger, de faire de sales blagues, de taquiner et faire chier des gens (l’un de leurs passe-temps favoris) ou bien de dire (ou faire) des conneries. Imprévisible, immature et totalement irresponsable, ils ont une réputation de têtes brûlées et de casses-cou. D’autant plus que très caractériels, bornés et mauvais joueurs, ils feront tout pour avoir ce qu’ils veulent s’ils le désirent vraiment. mais surtout, ne venez pas chercher la bagarre car impulsifs comme ils le sont, vous finiriez à l’hôpital. Mais ne vous faites pas de mauvaises idées, ce sont aussi des gens très fêtards et bien sûr extravertis, peut-être même trop. Bavards comme pas deux, ils sont aussi souriants et optimistes. Très rares sont les personnes qui les ont vu pleurer, ou même triste. Qui plus est, très drôles - voir même hilarants -, leur sourire semble être communicatif. Considérés comme des personnes plus que cools, ils ont cette fâcheuse tendance à se croire tout permis, particulièrement briser les cœurs. Ayant grandis, impuissants devant la haine que se portait leurs parents (qui ont tout de même fini par divorcer quand ils ont eu huit ans), ils ont une très mauvaise opinion de ce qu’est l’amour et préfère de loin les relations d’un soir. D’ailleurs il est rare que Marlon et Pete dorment seuls car tous les deux sont des tombeurs de première et peu nombreuses sont les filles qui leur résistent... Et vous savez ce qu’il y a de plus étrange dans tout cela ? C’est le fait qu’ils soient aussi appréciés (admirés même) et populaires alors qu’ils sont toujours à côté de la plaque, fous à lier, déjantés et râleur. Bref, vous l’aurez compris : ce ne sont vraiment pas des gens parfaits et pourtant, on veut être comme eux...

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


marlon &pete

_and. amaryllis b,
depuis dix-sept ans.

    comme je vous l’ai dis, ils sont inséparables et se comprennent en un regard. Faisant tout ensemble, ou presque : personne n’a jamais essayé de les séparer bien que ça ne gênerait pas les professeurs car en cours, ils passent leur temps à bavarder ou à distrait la classe. On est évidemment loin du comportement attendu par des élèves bien sages mais, il faut s’en douter : ils ne le sont pas. Toujours à faire des bêtises, ils passent leur temps à chercher comment s’amuser. D’ailleurs depuis qu’ils sont gosses, ils ont trouvé un jeu qui les distrait énormément le " cap ou pas cap ". Étant comme je l’ai expliqué, de mauvais perdants, aucun ne refuse de défis (pour éviter d’avouer aux autres sa faiblesse) ainsi, ils sont capables du tout comme du meilleur. La seule grande différence (et encore) est peut-être le fait que Pete est le plus mature (et protecteur envers les deux autres), Marlon le plus farceur et Amaryllis la plus chiante m’enfin, vous comprendrez vite qu’ils le sont quasiment autant les uns que les autres.

marlon &pete

_and. bonnie d,
depuis quinze ans.

    On s’attendrait bien évidemment à ce qu’ils soient meilleurs amis et forme un quatrior parfait avec Amaryllis pourtant, c’est pas vraiment le cas. Disons qu’ils auraient pu si les deux garçons n’avaient pas considéré Amaryllis comme une propriété privée quand ils étaient petits. Résultat : ils développèrent un lien plutôt particulier avec Bonnie, d’un côté : ils l’aimaient bien mais de l’autre, ils ne voulaient pas qu’Allis traine avec elle. Ainsi, leur relation est un mix des deux : un jour ils sont meilleurs amis, et le lendemain, ils sont à deux doigts de se battre. A la fois ils s’énervent et s’adorent. A vrai dire, ils passent leur temps à se chamailler pour un rien, à ne voir que les défauts de l’autre et s’engueulent presque tout le temps alors que si ils venaient être à être réellement séparer, ils se manqueraient trop. Mais ne vous inquiétez pas, c’est plus de la taquinerie qu’autre chose. enfin, disons qu’ils sont tellement différents l’un de l’autre qu’à la fois ils s’adorent et s’exaspèrent. Ils passent donc les trois quart de leur temps à s’envoyer des vannes mais, c’est jamais pris méchamment par l’autre.

marlon &pete

_and. garèth e,
depuis dix ans.
    Regardez moi ça, dans cette bande c’est tous des espèces de vieux jaloux x) Encore une preuve : les garçons des triplets Brightberry qui ne supportent pas que leur sœur traine un peu trop avec Garèth. Par chance pour ce dernier, ils ne sont pas toujours fourrés ensemble ainsi, ce petit détail lui vaut les faveurs de Marlon et Pete. Grâce à cela, ils ne leur en veulent pas trop. Au contraire, ils sont même devenus très proche. Très vite ils sont devenus plus ou moins inséparables, toujours en train de faire n’importe quoi mais surtout chasser les filles, un passe temps qu’ils ont en commun. Bref, ils se connaissent très bien, voir trop bien. Enfin, il faut dire que leur amitié s’est développée dans un contexte assez spécial : à chaque fois qu’on les fait changer de place parce qu’ils parlent trop avec leurs voisins, ces trois-là atterrissent à côté. allez savoir pourquoi, à croire que les professeurs se donnent le mot. Toujours est-il que ça n’aide en rien à les faire, bien au contraire car une fois qu’ils sont réunis : c’est radio-potins qui est ouvert x) Et après, ils osent se moquer des conversations des filles mais il ferait peut-être mieux de s’écouter parler.

marlon &pete

_and. jeremiah a.,
depuis douze ans.
    Se connaissant depuis environ douze ans, ils sont meilleurs amis. C’est un peu le troisième frère des triplets (même s’il est plus proche des deux garçons). Eux trois, c’est un peu les trois mousquetaires : tous pour un et un pour tous. Si y en a un qui va pas bien, t’as les trois qui font la gueule. Si y en a un qu'est content, ils se réjouissent tous ensemble. Il est donc plutôt rare de les voir séparer. Et d’ailleurs, ce qui est très peu su c’est que si Jeremiah se vante d’être dans un groupe de rock, il n’est pas le seul à en faire partie car les trois Brightberry sont les autres membres même s’ils évitent de trop s’en vanter. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont eu l’idée de créer le groupe il y a peu de temps et qu’ils ont à peine trouver le nom il y a six mois donc... Alors que ’Miah se vante d’être une rockstar en puissance depuis plus de cinq ans. Bref, revenons-en plutôt au lieu qui unie Jeremiah, Maron &Pete. Toujours prêt à faire la fête et s’éclater, avec eux : vous êtes sur de ne pas vous ennuyer. surtout depuis que les triplets Brightberry ont intégré ’Miah dans leur jeu du " cap ou pas cap ". A présent, ils osent vraiment tout pour ne pas avoir à ne dire qu’ils ne sont pas cap de faire quelque chose.

marlon &pete

_and. lisbeth h,
depuis quatre ans.
    De caractère totalement opposé, les Brightberry sont des fanfarons qui passent leur temps entourés de gens, à faire des conneries et à parler (plus généralement, pour dire n’importe quoi) alors que Lisbeth est l’inverse. Pourtant, ils sont amis. Comment est-ce possible ? Ça reste un mystère pour beaucoup de monde. Mais en réalité, c’est un peu comme s’ils se complétaient et se faisaient avancer. Marlon & Pete cherchent à la sociabilité et Lis’ les responsabilise (même si elle est pas la mieux placée pour cela). Néanmoins, n’allez pas croire que c’est l’entente cordiale, au contraire : ils passent le plus clair de leur temps à se chamailler. Les deux frères vont constamment l’embêter dans ces moments de solitude et à l’inverse, Lis’ s’amuse à casser leurs " coups d’un soir " en leur signalant explicitement qu’elles ne sont que l’un des nombreux sur la liste des conquêtes des deux frères, etc. Si vous entendez l’un d’entre eux gueuler comme un malade en se plaignant, c’est que les autres lui ont fait l’un de leurs coups foireux. C’est un peu : qui aura le dernier mot niveau chiantisme.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - we want our freaky english . •• o3.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- we want our freaky english . •• o3.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] LEXISGOO ENGLISH DICTIONNARY : Dico Anglais [Payant]
» [English Poetry] Recueil de Dystopia
» The Paris English Website
» English Pop Music... on the rocks
» English is really crazy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• passp0rt t0 neverland. :: the beggining. :: . VACANT POSTS . :: scénarii des membres-
Sauter vers: